Comment acheter de l’or suisse ?

or suisse

Bien que le métal jaune ne soit plus utilisé pour régler les transactions commerciales comme auparavant, il circule encore bel et bien en ce début de vingt et unième siècle bousculé par les crises successives. Alors, si comme beaucoup vous cherchez à mettre votre patrimoine à l’abri, pensez à acheter de l’or suisse, dont la qualité est reconnue partout à travers le monde.

Pourquoi acheter de l’or d’investissement ?

Dès qu’une crise surgit, qu’elle soit financière comme en 2008 avec la crise des subprimes ou sanitaire, comme la crise actuelle due à la Covid-19, les marchés financiers s’effondrent. Cela entraîne des pertes souvent considérables pour les gros investisseurs qui n’ont pas pu anticiper le krach mais également pour les épargnants plus modestes qui voient une partie de leurs économies s’envoler. Bien que le métal doré soit coté en bourse, il ne subit pas les aléas du marché de la même façon que les autres valeurs car, en cas de crise, beaucoup cherchent à en acheter et son prix grimpe. Si investir dans l’or vous tente, rendez-vous sur ce site.

Cela ne veut pas dire que toutes vos économies doivent servir à acheter du métal jaune. Il est plus prudent de diversifier vos placements : livret d’épargne pour avoir du cash facilement disponible, assurances-vie et pourquoi pas de l’immobilier. L’or d’investissement est intéressant sur le long terme, il ne rapporte pas d’intérêts comme un livret, ni de loyer comme un immeuble mais sa valeur augmente au fil des ans. La courbe des prix du métal jaune est en quasi constante croissance depuis le début des années 2000. C’est une valeur refuge qui ne présente pas de risques mais si vous cherchez à vous enrichir rapidement, ce ne sont pas des lingots que vous devez acheter.

L’or : physique ou papier ?

L’or physique a un concurrent sérieux depuis quelques années : l’or papier. Celui-ci consiste en produits financiers, appelés trackers avec lesquels des traders spéculent en bourse. La valeur de ces produits est directement liée à celle du métal précieux. Celui qui achète des trackers n’achète donc pas des lingots bien que les titres achetés soient adossés à de l’or physique déposé dans le coffre d’une banque ou d’une société. L’achat d’or papier intéresse surtout les spéculateurs parce qu’il permet de réaliser d’importants gains en peu de temps.

La spéculation en bourse comporte des risques et les cours des produits financiers sont plus changeants que celui du métal précieux relativement constant. En cas de crise grave, la valeur des titres peut s’effondrer. En plus de ces inconvénients, les arnaques sont malheureusement courantes, les vendeurs de trackers et produits financiers divers ne possédant pas autant de métal jaune que les titres vendus le laissent à supposer. Et encore plus inquiétant : si la société qui vous a vendu de tels produits fait faillite, vous ne retrouverez pas la moindre partie de l’argent que vous avez consacré pour l’achat d’or papier. Investir dans l’or physique est donc un moyen bien plus sûr de protéger votre argent.

Les lingots suisses ont bonne réputation

Depuis 1961, il n’existe plus aucune mine de métal jaune en Suisse et jusqu’en 1990, elle se fournissait principalement en Afrique du Sud. Le canton du Tessin abrite trois des plus importantes raffineries mondiales et une quatrième se trouve à Neuchâtel. Ensemble, elles raffinent environ les deux tiers du métal précieux mondial. Les lingots suisses sont exportés principalement vers Hong Kong, le Royaume-Uni, la Chine, Singapour mais surtout l’Inde, actuellement le plus gros importateur de métal précieux. Aux yeux des autorités fédérales suisses, le métal jaune n’est pas un bien mais un moyen de paiement et il n’est donc pas soumis à la TVA. Cela rend l’or d’investissement suisse encore plus attrayant.

Les lingots classiques sont estampillés du poinçon de leur fondeur. Ce poinçon atteste de la provenance des produits ainsi que de leur authenticité. Un certificat rédigé par un essayeur agréée (officier qui vérifie le titre du métal) accompagne le lingot, attestant la pureté du métal. Un lingot de 1 kg titré à 999.9 est extrêmement pur car il contient 999.9 grammes de métal précieux, ce qui équivaut à 24 carats. Les lingots sont également numérotés, permettant ainsi aux propriétaires de les identifier en cas de dépôt dans un coffre-fort chez un négociant.

Acheter en ligne en toute sécurité

Pour acheter des lingots suisses, vous avez le choix entre vous adresser auprès de votre agence bancaire, aller chez un négociant en métaux précieux de votre région ou encore les commander sur le site Internet d’un courtier spécialisé. Certains sont les revendeurs officiels de l’une ou l’autre raffinerie suisse. Ces sites proposent également l’argent, le platine et le palladium issus de ces mêmes raffineries. De nombreux articles sont disponibles, à savoir des lingots classiques de poids différents allant de 1 gramme à 1 kilo, des lingotins gravés et encore des pièces de monnaie en métal précieux provenant de divers pays à travers le monde.

Les prix affichés varient constamment car ils sont fixés en fonction du cours réel du métal jaune. Deux prix sont renseignés, celui auquel le produit est vendu et son prix de revient à l’once. Vous constatez ainsi que les lingots gravés sont plus chers que les lingots classiques et qu’il est plus intéressant d’acheter un plus gros lingot que plusieurs petits. Pour commander, vous devez ouvrir un compte et ensuite vous mettez dans votre panier ce que vous désirez acquérir. Le paiement se fait par carte de crédit ou virement bancaire. Vous avez alors le choix entre faire livrer votre commande à domicile à vos frais ou la laisser gratuitement en dépôt dans le coffre-fort du négociant.

Quels sont les avantages liés à l’achat d’or ?
Guide en ligne sur l’or d’investissement en Suisse