Monétisez une idée géniale en crowdfunding

Le crowdfunding désigne une méthode de financement d’un projet de création d’entreprises. Dorénavant, via les plateformes de financement participatif, un porteur de projet a la possibilité de solliciter des fonds auprès de différents investisseurs en ligne. Mais, il est important de comprendre le principe de crowdfunding.

C’est quoi un crowdfunding ?

Le crowdfunding est un mode de financement ou de transaction financière permettant de recourir à un grand nombre d’entreprises ou particuliers pour assurer le financement d’un projet. Cette solution peut se faire sans la participation des acteurs traditionnels comme la banque. Outre, pour financer le lancement ou la conception d’un projet de création d’entreprises, le crowdfunding font partie des moyens de lever des fonds. Généralement, ce financement participatif peut s’utiliser en complément d’autres méthodes de financement telles que les micro-crédits, les emprunts bancaires et les prêts d’honneur. Ensuite, ce mode de financement est un dispositif ayant pour objet de ramasser les apports financiers des financeurs à travers une plateforme en ligne afin de financer un projet pouvant se rapporter à l’agriculture, à l’art, au bien immobilier, etc.

Le principe du crowdfunding

Le crowdfunding est un mode permettant à un certain nombre de financeurs de prendre part à l’élaboration d’un projet. Ce financement participatif a pour principe de procéder à la collecte d’apports financiers ou de fonds pour assurer le financement d’un projet important. Selon leurs capacités d’épargne, tous les contributeurs peuvent proposer un montant de leur choix. Cette méthode de transaction financière se situe dans le cadre de l’économie solidaire. Les financeurs peuvent être des personnes morales comme des sociétés ou des personnes privées ou particuliers. Ils participent à la conception d’un projet parce que ce dernier les intéresse. La recherche de bénéfice ou d’intérêt n’est pas leur motivation.

Les formes de crowdfunding

Le crowdfunding comporte différents secteurs comme le prêt, la récompense et le don. En ce qui concerne le prêt, le porteur de projet entre en contact, au moyen d’une plateforme de prêts, avec une multitude de financeurs cherchant à contribuer selon leurs moyens. Il doit rembourser le montant collecté dans des temps impartis. Selon les accords prédéterminés et la plateforme, il peut être avec intérêts. Pour ce qui est du don avec contrepartie, celui-ci s’appelle le crowdfunding « en capital ». Un particulier ou une entreprise participe à la hauteur de ses moyens et ce contributeur peut recevoir quelque chose en échange. En cas de réussite du projet à financer, les contributeurs peuvent acquérir une part. Cela permet de contribuer directement au capital. Ces investisseurs détiennent une partie de ce capital. Mais, la contrepartie ou la récompense peut être une sorte de troc comme des objets promotionnels ou une offre de cadeaux. Cela peut aussi se manifester de manière symbolique en publicité, en temps accordé ou en nature. Quant au don, un contributeur, une entreprise ou un particulier, participe à l’élaboration d’un projet sans contrepartie.

À quoi servent les sondages ?
Comment gagner de l’argent rapidement ?